Crique Balata

Crique Balata

Crique Balata

La forêt, c'est un peu cela :

"Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant
D'une femme inconnue, et que j'aime, et qui m'aime
Et qui n'est, chaque fois, ni tout à fait la même
Ni tout à fait une autre, et m'aime et me comprend."

"Mon rêve familier", Verlaine